Jurisprudence

Chronique de jurisprudence sur la fonction publique hospitalière

 

Dans le n° 82 - Avril 2016

Annulation d'une sanction et réparation du préjudice

L'annulation d'une sanction disciplinaire d'exclusion du service oblige l'administration à réparer le préjudice subi par l'agent du fait de la perte de revenus engendrée par cette exclusion. Mais pour évaluer le préjudice indemnisable, le juge doit tenir compte de l'ensemble des circonstances de l'affaire et notamment du motif d'annulation de la sanction et des fautes commises par l'agent. Ce dernier doit en outre démontrer l'existence d'un lien de causalité direct entre l'illégalité de la sanction et les préjudices dont il demande réparation.

Lire la suite

Dans le n° 82 - Avril 2016

Suspension conservatoire et congé de maladie

Le fonctionnaire suspendu conserve ses droits et notamment celui d'être placé en congé de maladie. Mais un tel placement met automatiquement fin à la mesure de suspension conservatoire comme le rappelle ici la Cour administrative d'appel de Nantes.

Lire la suite

Dans le n° 81 - Mars 2016

Accident de service et maladie professionnelle

Le versement de la rémunération d'un agent dont l'état de santé a été reconnu imputable au service peut-il être interrompu alors même que l'agent n'est pas en état de reprendre son service ?

Lire la suite

Mots clés : Rémunération, Accident de service

Dans le n° 81 - Mars 2016

Prise d'acte de la rupture du contrat d'engagement

Un agent peut-il prendre acte unilatéralement de la rupture de son contrat d'engagement en raison du comportement de son employeur ?

Lire la suite

Mots clés : Contractuels, Licenciement

Dans le n° 80 - Février 2016

Décision de fin de stage illégale et indemnisation

A quelle indemnisation peut prétendre un agent public hospitalier non titulaire à la suite d'une décision illégale de licenciement pour insuffisance professionnelle intervenue en cours de stage ?

Lire la suite

Mots clés : Sages femmes, Licenciement, Indemnités de rupture, Stage

Dans le n° 80 - Février 2016

Absence d'évaluations annuelles et portée des obligations du CNG en matière de gestion statutaire et de tenue des dossiers des personnels de direction de la FPH

Le CNG, alerté par un directeur d'hôpital de l'absence récurrente d'évaluations annuelles le concernant, peut-il se contenter d'adresser des courriers à l'établissement hospitalier d'affectation sollicitant la communication des fiches d'évaluation de l'intéressé ?

Lire la suite

Mots clés : Personnel de direction

Dans le n° 79 - Janvier 2016

Pouvoir disciplinaire : procédure et prescription

L'autorité disciplinaire doit sanctionner l'agent dans un délai qui ne doit pas être déraisonnable par rapport aux faits fautifs et à l'engagement de la procédure disciplinaire. En revanche, elle peut prononcer la sanction le jour même du conseil de discipline.

Lire la suite

Mots clés : Discipline

Dans le n° 79 - Janvier 2016

Régularisation en cas de recrutement irrégulier d'un agent contractuel de droit public

En cas de recrutement d'un agent dans des conditions irrégulières, l'autorité hiérarchique ne peut prononcer le licenciement de cet agent qu'après lui avoir proposé, selon des modalités spécifiques, une régularisation de sa situation.

Lire la suite

Mots clés : Contractuels, Recrutement

Dans le n° 78 - Décembre 2015

Une mise en garde quant à une non-titularisation en fin de stage n'est pas une décision de non titularisation

L'autorité investie du pouvoir de nomination peut mettre en garde le fonctionnaire stagiaire sur sa manière de servir jugée comme défaillante en annonçant à l'intéressé qu'elle aboutira à une non titularisation sans pour autant que cela ne soit considéré comme une décision de non titularisation prise avant l'échéance normal du stage et faisant grief.

Lire la suite

Mots clés : Titularisation, Stage

Dans le n° 78 - Décembre 2015

Un véritable droit à réparation de l'agent irrégulièrement évincé du service

L'éviction illégale du service ne conduit pas uniquement au versement d'une indemnité correspondant à ce que l'agent aurait du percevoir au titre de son traitement soustraction faite des salaires et autres indemnités qu'il a pu percevoir durant le temps de son éviction mais à la réparation de ses préjudices tenant compte notamment de la nature et de la gravité de l'illégalité, de l'ancienneté de l'intéressé, de sa rémunération antérieure et des troubles dans ses conditions d'existence.

Lire la suite

Mots clés : Renouvellement de poste

recevoir la newsletter