A LA UNE

 
Et si la performance de l'hôpital résidait dans la réussite à construire du collectif ?

Le collectif pour construire un projet commun, retrouver du sens

Les professionnels de santé se sentent aujourd'hui souvent isolés. Si ils se sentaient appartenir à un collectif qui a du sens, ils seraient plus à même de mettre leur énergie au service d'un projet de prise en charge des malades de qualité, car c'est cela qui les motivent et donc réduit l'absentéisme. Le manque de sens et de soutien social sont deux facteurs établis de risque psychosocial et de moindre productivité.

Lire la suite

 
Jurisprudence

L'attribution de la nouvelle bonification indiciaire

Si la NBI ne peut être attribuée qu'au vu des missions exercées à titre principal par l'agent, le refus d'attribution doit, à peine d'annulation, être précisément motivé.

 

Lire la suite

Tous les articles

Focus juridique

La protection fonctionnelle des agents publics face à l'agressivité et à la violence

En application de l'article 11 de la loi n°83-634 du 13 juillet 1983, l'administration hospitalière est tenue de protéger ses agents contre les attaques dont ils sont victimes à l'occasion de leur fonction et de réparer le cas échéant le préjudice subi.

Lire la suite

Tous les articles

Pilotage RH

De la charge en soins à la charge de travail des cadres de santé de proximité

Evaluer la charge de travail est une préoccupation des dirigeants, des encadrants et des représentants des professionnels. En réalité, à tous les niveaux hiérarchiques et fonctionnels, il existe une volonté commune de disposer d'indicateurs sur la production : production de soins, de services, de prestations ou d'activités. L'intérêt est collectif mais les enjeux parfois opposés, pour autant complémentaires. Les uns voulant disposer de données quantifiés de la rentabilité des organisations, les autres d'indicateurs sur les conditions de travail par exemple.

Lire la suite

Tous les articles

Management

Le syndrome d'épuisement professionnel des soignants

De plus en plus évoqué par les médias, les directions des établissements et les autorités administratives, le syndrome d'épuisement professionnel des soignants (SEPS) ou burnout est connu depuis le début des années 70. Parmi une quarantaine de définitions, nous en retiendrons deux, celle de Freudenberger (1974), qui le définit comme un état causé par l'utilisation excessive de son énergie et qui provoque le sentiment d'être épuisé et d'avoir échoué et celui de Maslach (1976) : " incapacité d'adaptation de l'intervenant à un niveau de stress émotionnel continu causé par l'environnement du travail ".

Lire la suite

Tous les articles

 

recevoir la newsletter